> Ethnographes et anthropologues 

Encyclopédie

Izard, Michel (1931-2012)

Anthropologue, ethnologue africaniste, Michel Izard (1931-2012) a occupé une place éminente dans l’anthropologie française des années 1975-1990. À partir de 1957, pendant une vingtaine d’années, il mène des enquêtes ethnographiques et historiques chez les Moose (Mossi) de Haute Volta (actuel Burkina Faso). Il est l’auteur d’ouvrages sur l’anthropologie politique et historique de cette région de l’Afrique qui inspirèrent la nouvelle génération d’africanistes français du dernier quart du vingtième siècle : Gens du pouvoir, gens de la terre. Les institutions politiques de l’ancien royaume du Yatenga (Bassin de la Haute-Volta Blanche) (1985) ; Le Yatenga précolonial. Un ancien royaume du Burkina (1985) ; L’Odyssée du pouvoir. Un royaume africain : État, société, destin individuel (1992) ; Moogo. L’émergence d’un espace étatique ouest-africain au XVIe siècle. Étude d’anthropologie historique (2003). Membre fondateur du laboratoire d’anthropologie sociale dirigé par Claude Lévi-Strauss, il anima un séminaire, « Anthropologie sociale comparée », qui fut un haut lieu d’échanges pour cette génération d’anthropologues.

Mots-clés : Anthropologie politique | Histoire | Ethnohistoire | Ethnologie/anthropologie française | Structuralisme | Anthropologie historique | Africanisme | Colonialisme | Colonialisme français | Seconde moitié du XXe | Burkina Faso | Moose (Mossi) | Pouvoir | Rituels d’initiation | Situation coloniale | Rituel