> Ethnographes et anthropologues 

Encyclopédie

Chiva, Isac (1925-2012)

Né en Roumanie, arrivé à Paris en 1948, Isac Chiva (1925-2012) a joué un rôle central dans le développement de l’ethnologie rurale française et a formé plusieurs générations de chercheurs. Il intègre en 1951 le CNRS, d’abord comme stagiaire puis attaché de recherches dans le laboratoire d’ethnographie française dirigé par Marcel Maget et abrité au Musée national des arts et traditions populaires. Il y reste jusqu’en 1959. Avec l’historien Georges Duby et le géographe Daniel Faucher, il fonde, en 1960, la revue pluridisciplinaire Études rurales. À la création du Laboratoire d’anthropologie sociale la même année, Claude Lévi-Strauss lui confie le poste de directeur adjoint, qu’il cesse d’occuper en 1982, en même temps que Lévi-Strauss prend sa retraite. En juillet 1960, il entre comme chef de travaux à la VIe section de l’EPHE (qui deviendra l’EHESS en 1975). Toute sa carrière d’enseignant et de chercheur se déroulera dans cette institution, avec un séminaire intitulé « Ethnologie des sociétés paysannes », mais aussi comme formateur au sein de l’ E.P.R.A.S.S.(Enseignement préparatoire à la recherche approfondie en sciences sociales) puis de la F.R.A.(Formation à la recherche anthropologique). Sous-directeur d’études de 1962 à 1970, il est élu directeur d’études en 1970 et tiendra son séminaire à l’EHESS jusqu’à la fin de l’année universitaire 1991/1992. En 1974, il est président fondateur de l’Association des ruralistes français. En 1979, il fonde la Mission du patrimoine ethnologique au sein du ministère de la culture. Ses enquêtes de terrain l’ont conduit en Sologne (1951-55), en Corse (1955-58), à Marcoule où s’édifiait une centrale nucléaire (1959), dans les Baronnies (1973-76), aux Antilles françaises (1971).

Mots-clés : Ethnologie de la France | Anthropologie de l’Europe | Anthropologie du proche | Ethnologie/anthropologie française | Antisémitisme | Seconde moitié du XXe | France | Roumanie | Sociétés rurales | Claude Lévi-Strauss