Encyclopédie internationale
des histoires de l’anthropologie

Étatsunien, docteur de l’université de Columbia (1954), Marshall Sahlins a enseigné l’anthropologie à l’université de Chicago. Il s’est d’abord intéressé, ethnographiquement, aux îles Fidji puis a progressivement contribué, par ses réflexions comparatives et théoriques, à nombre des grands débats de la discipline, notamment les discussions en anthropologie politique, en anthropologie économique, ainsi que sur la question des rapports entre structure et histoire. Son œuvre multidimensionnelle, mais toujours empreinte de la conviction que la culture est un déterminant majeur des perceptions et des comportements humains, a profondément marqué l’anthropologie contemporaine. Parmi ses nombreux livres, on compte, notamment, Stone Age Economics (1972, trad.fr. Âge de pierre, âge d’abondance. L’économie des sociétés primitives, 1976), Culture and Practical Reason (1976, trad.fr. Au cœur des sociétés : Raison utilitaire et raison culturelle, 1980), The Use and Abuse of Biology. An Anthropological Critique of Sociobiology (1976, trad.fr. Critique de la sociobiologie : Aspects anthropologiques, 1980), Islands of History (1985, trad.fr. Des îles dans l’histoire, 1989), How « Natives » Think : About Captain Cook, for Example (1995), Culture in Practice (2000, trad. fr. La découverte du vrai Sauvage, 2007), What Kinship is – and is not (2012).

Mots-clés : Histoire | Anthropologie politique | Sociobiologie | Seconde moitié du XXe | Notion de culture | Anthropologie de la parenté | Anthropologie économique | Structure

Sources primaires

Dossiers documentaires associés