Encyclopédie internationale
des histoires de l’anthropologie

Friedrich Hermann Otto Finsch (1839-1917), allemand né en Silésie polonaise sous domination prusse, est un ethnologue autodidacte, conservateur de musée, aussi ornithologue, reconnu de son vivant pour l’acuité de ses observations ethnographiques et ses dons de collecteur, alors qu’aujourd’hui on retient surtout son implication dans l’annexion coloniale, par l’Allemagne, de l’archipel Bismarck et d’une partie de la Nouvelle-Guinée. Restent largement à découvrir les dimensions théoriques, y compris une forme de relativisme culturel avant la lettre, sous-jacents à son oeuvre, vaste, sur les peuples et les sociétés du Pacifique.

Mots-clés : Ethnographe amateur | Missions chrétiennes | Ethnographie de sauvetage | Colonialisme | Conservateur de musée | Naturaliste | Allemagne | Indonésie | Asie du sud-est | Polynésie | Nouvelle-Guinée | Nouvelle-Zélande / Aotearoa | Australie | Mélanésie | Samoa | Etudes mélanésiennes | Etudes polynésiennes | Collections | Rudolf Virchow | Felix von Luschan

Sources primaires

Iconographie

Dossiers documentaires associés