Encyclopédie internationale
des histoires de l’anthropologie

Le classiciste écossais James George Frazer (1854-1941) compte parmi les figures les plus célèbres de l’histoire de l’anthropologie, alors que son legs est le plus souvent jugé obsolète. C’est en 1890 qu’il publie l’ouvrage le plus fameux de sa vaste production : The Golden Bough (Le Rameau d’or), ayant pour objectif la reconstitution de la préhistoire « aryenne » sur le plan religieux et pour leitmotiv les hommes-dieux mis à mort. Son comparatisme universel à outrance, ses thèses évolutionnistes et intellectualistes sur la royauté sacrée, la magie et la religion, le rite et le mythe, le totémisme et l’exogamie, déclenchent de vifs débats au tournant du XXe siècle et interpellent les figures fondatrices de l’anthropologie moderne. Paladin de la sécularisation, Frazer fut lui-même créateur de mythes qui imprégnèrent fortement l’imaginaire occidental.

Mots-clés : Folklore | Évolutionnisme | Seconde moitié du XIXe | Première moitié du XXe | Comparatisme universel | Pratiques magico-religieuses | Mythologie | Religion

Sources secondaires

Sources primaires

Notes et instruments de recherche

Dossiers documentaires associés