Accueil
Encyclopédie internationale
des histoires de l’anthropologie

Bernard Lortat-Jacob est un ethnomusicologue français, directeur de recherche au CNRS. Après des études de musicologie et d’ethnologie, il effectue ses premières recherches au sein du département d’ethnomusicologie du Musée des arts et traditions populaires avant de rejoindre celui du Musée de l’Homme. Il est accueilli par Gilbert Rouget dont il prendra la succession en tant que directeur du laboratoire d’ethnomusicologie. Ses enquêtes de terrain l’ont conduit à s’intéresser aux musiques rurales du Haut-Atlas berbère marocain et aux fêtes de village, aux chants de la Semaine sainte en Sardaigne, aux improvisations virtuoses des violonistes de l’Oach en Roumanie, au folklore musical et chanté d’Albanie. Auprès de la Direction de la musique du ministère de la culture, il a promu le développement des musiques traditionnelles. Il est le cofondateur de la Société française d’ethnomusicologie en 1983. De 1987 à 2008, il a été responsable de la formation doctorale d’ethnomusicologie de l’Université de Nanterre dans une perspective multidisciplinaire. Il a publié de nombreux ouvrages et articles, édité de très nombreux disques, co-réalisé deux films documentaires, enregistré trois disques en tant que chanteur.

Mots-clés : Ethnomusicologie | Anthropologie de la Méditerranée | Corse | Albanie | Roumanie | Sardaigne | Maroc | Gitans | Berbères | Poésie populaire | Chant polyphonique | Chansons populaires | Musique populaire | Traditions populaires | Sociétés rurales | Danse | Poésie | Tsiganologie | Religiosité populaire | Culture populaire | André Schaeffner | Musée de l’Homme | Musée national des arts et traditions populaires | Claudie Marcel-Dubois

Sources primaires

Sources secondaires

Notes et instruments de recherche

Audiovisuel

Sites extérieurs à Bérose