Accueil
Encyclopédie internationale
des histoires de l’anthropologie

Giacometti, Michel (1929-1990)

Coordonné par Luísa Tiago de Oliveira

CIES, Iscte-IUL
Departamento de História, Iscte-IUL

Né à Ajaccio en Corse en 1929, l’ethnographe Michel Giacometti a vécu la majeure partie de sa vie au Portugal, où il est mort en 1990. Ses recherches, souvent menées en collaboration, ont principalement consisté à collecter la musique populaire portugaise, qu’il a éditée et diffusée sur différents supports (enregistrements sur cassettes, livres, radio, émissions de télévision). Ouvert à d’autres domaines, comme la littérature orale, la médecine traditionnelle, l’art populaire ou la culture matérielle, Giacometti n’était ni un ethnographe de sauvetage passéiste ni un défenseur de la nation, mais un révolutionnaire dans l’âme. Après la « révolution des Œillets » de 1974, il a étendu ses activités de collecte aux nouvelles formes d’expression publique du Portugal démocratique, telles que les peintures murales et les pamphlets politiques. Le vaste matériel qui compose son héritage se trouve dans diverses institutions, dont le Museu do Trabalho Michel Giacometti, à Setubal.

Mots-clés : Ethnomusicologie | Ethnographie de sauvetage | Communisme | XXe siècle | Portugal | Travail

Dossiers documentaires associés