Accueil
Encyclopédie internationale
des histoires de l’anthropologie

Giannecchini, Doroteo (1837–1900)

Coordonné par Isabelle Combès

Instituto Francés de Estudios Andinos (UMIFRE 17 MAEDI / CNRS USR 3337 - América Latina) ; Centro de Investigaciones Históricas y Antropológicas (CIHA) del museo de historia de la Universidad Autónoma Gabriel René Moreno, Santa Cruz, Bolivia

Né en Toscane, Massimino Candido Regolo Giannecchini (1837-1900) est un missionnaire franciscain, ordonné en 1854 sous le prénom de Doroteo. En janvier 1860, il rejoint Tarija, dans le sud de la Bolivie, et est ordonné prêtre en septembre. Pendant trente ans, il est missionnaire sur la frontière chaqueña parmi les Chiriguano, les Tobas et “noctenes” du Chaco bolivien. Ses riches notes historiques, ethnographiques et linguistiques, ses réflexions aigües sur la vie sociale, le statut des femmes et l’organisation politique, entre autres sujets, placent Giannecchini au panthéon des grands ethnographes missionnaires, malgré les inévitables biais liés à son action évangélisatrice. Il ne parvint pas à publier ses travaux linguistiques et ethnographiques de son vivant. Ils furent cependant exploités et utilisés par de nombreux auteurs postérieurs qui n’ont pas toujours reconnu leur dette à leur endroit. La publication en 1996 de son Historia natural, etnografía, geografía, lingüística del Chaco boliviano a corrigé cette injustice.

Mots-clés : Ethnographe amateur | Missionnaire | XIXe siècle | Chaco | Etudes amérindiennes | Chiriguano | Toba

Sources secondaires

Sources primaires

Notes et instruments de recherche

Dossiers documentaires associés

Sites extérieurs à Bérose