Encyclopédie internationale
des histoires de l’anthropologie

Pierre Verger (1902-1996) est un photographe et ethnographe français inclassable, qui a vécu entre trois continents, l’Europe, l’Afrique et l’Amérique du Sud. De 1932 à 1946, c’est en tant que photographe qu’il entreprend plusieurs voyages autour du monde (Polynésie, Japon, Afrique, Asie et Amériques), à la base de son apprentissage culturel et de l’éducation de son regard. Installé au Brésil en 1946, à Salvador de Bahia, il y découvre les cultures et religions afro-américaines. Il en devient spécialiste, en particulier des cultes candomblé et yoruba. Tardivement dans sa vie, l’écriture acquiert une certaine place, stimulée par la bourse d’études que lui accorde l’Institut Français d’Afrique Noire (IFAN) en 1948, qui le conduit au Bénin et au Nigéria. Il se fait également historien de la traite transatlantique entre le Nordeste brésilien et le golfe de Guinée. Il est l’auteur de Dieux d’Afrique (1954), Notes sur le culte des Orishas et Voduns (1957), Flux et reflux de la traite des nègres entre le golfe de Bénin et Bahia de Todos os Santos du XVIIe au XIXe siècles (1966). Initié comme babalaô (prêtre devin) et rebaptisé Fatumbi au Bénin en 1953, il intensifie ses relations avec les pays du golfe de Guinée, dont le Nigéria. Il réalise un grand nombre de photographies et approfondit ses analyses sur les cultures africaines et afro-brésiliennes. Ses archives sont déposées à la Fondation Pierre Verger à Salvador.

Mots-clés : Anthropologie visuelle | Photographie | France | Togo | Bénin | Nigéria | Brésil | Études afro-brésiliennes | Religions afro-brésiliennes | Yoruba | Candomblé | Esclavage | Commerce triangulaire | Culture yoruba et diasporique | Épistémologies traditionnelles | Vaudou

Sources primaires

Sources secondaires

Notes et instruments de recherche

Audiovisuel

Dossiers documentaires associés

Sites extérieurs à Bérose