Encyclopédie internationale
des histoires de l’anthropologie

L’anthropologue brésilien Ruy Coelho (1920-1990) est une figure oubliée de l’histoire de l’anthropologie. Après avoir étudié la philosophie et les sciences sociales et politiques à l’Université de São Paulo (USP) entre 1938 et 1942, il s’inscrit à la Northwestern University en 1945, sous la direction de Melville J. Herskovits. Sa thèse de doctorat, intitulée « The Black Carib of Honduras : A Study in Acculturation », est le résultat d’une recherche sur le terrain au Honduras parmi les Garifuna, ou Caribes noirs. Il retourne au Brésil en 1952, après avoir travaillé pendant deux ans dans le domaine des relations raciales au département des sciences sociales de l’UNESCO. Au début des années 1980, son étude pionnière sur les Garifuna, enfin traduite en espagnol, s’affirme comme une œuvre de référence au Honduras et au-delà, pour tout ce champ de recherche.

Mots-clés : Ethnographie | Brésil | Honduras | Etudes afro-américaines | Acculturation | Relations raciales | Melville Herskovits | UNESCO

Dossiers documentaires associés