Encyclopédie internationale
des histoires de l’anthropologie

Blumenbach, Johann Friedrich (1752-1840)

Johann Friedrich Blumenbach (1752-1840) compte parmi les anthropologues allemands les plus influents de son temps. Docteur en médecine, il était professeur à l’université de Göttingen et conservateur de son musée. Son nom est lié à l’anthropologie physique et raciale, notamment pour sa division de l’humanité en cinq groupes raciaux, considérée comme la première classification raciale moderne. Le Royaume de Hanovre étant alors sous la tutelle de la Couronne britannique, Blumenbach disposait d’un accès privilégié aux documents naturalistes et ethnologiques provenant de ses colonies et des voyages de James Cook. Sa célèbre collection de plus de 200 crânes, conservée à l’Université de Göttingen, est l’une des raisons pour lesquelles il demeure une figure controversée de l’histoire de la science.

Mots-clés : Anthropologie physique | Histoire naturelle | XVIIIe siècle | Première moitié du XIXe | Allemagne | Classification raciale | « Race caucasienne »