> Ethnographes et anthropologues 

Encyclopédie

Volters, Eduards (1856-1941)

L’ethnographe, linguiste, folkloriste et archéologue letton Eduards Volters (1856-1941) mène des travaux ethnographiques sur des terrains pionniers en Lituanie voisine - alors divisée entre la Russie et la Prusse - entre 1882 et 1918. Volters fournit une nouvelle interprétation des statistiques ethnographiques ; il oriente ses études identitaires pour aider à révéler des processus politiques, offrant ainsi un nouveau regard sur l’histoire et l’ethnographie de la région balte. Il est un membre actif des mouvements nationaux baltes, notamment en Lituanie. Il concourt à la construction de l’idée de nation à travers ses études sur les ethnies baltes, les antiquités et les livres anciens, la langue, la migration et les identités des régions frontalières. Figure obscure de l’histoire de l’anthropologie, Volters est un érudit cosmopolite. Il enseigne à l’université de Saint-Pétersbourg pendant plus de trente ans.

Mots-clés : Statistique | Archéologie | Histoire | Linguistique | Évolutionnisme | Ethnographie | Moyen Âge | Lettonie | Lituanie | Russie | Diffusion culturelle et migrations | Mythologie