Accueil
Encyclopédie internationale
des histoires de l’anthropologie

« Christian Bromberger. Entretien avec Alain Morel »

Christian Bromberger
Alain Morel
2016
Référence complète

« Christian Bromberger. Entretien avec Alain Morel », collection « L’Ethnologie en héritage », n°21, réalisateur : Gilles Le Mao, producteurs : Gilles Le Mao & Stéphane Jourdain/La Huit, 2016, 180 min.

Présentation de l’entretien :
Christian Bromberger, agrégé de lettres classiques, a consacré sa carrière à l’ethnologie. Il a été notamment professeur à l’université de Provence, membre senior de l’Institut Universitaire de France, fondateur et directeur du Laboratoire d’ethnologie méditerranéenne et comparative aujourd’hui IDEMEC et directeur de l’Institut français de recherche en Iran. Enfin il est aujourd’hui président de l’association Germaine Tillion.
Il a travaillé principalement sur la province du Gilân en Iran dont il est devenu un des meilleurs spécialistes. Ses recherches en Iran et sur le domaine français ont porté notamment sur les thèmes de l’habitat, des identités collectives, des frontières culturelles et sociales, de la culture matérielle et technique, du patrimoine, des passions ordinaires et tout particulièrement des passions sportives autour du match de football, sur la pilosité et sur le monde méditerranéen. Pour Christian Bromberger, les fièvres du samedi soir, les loisirs du dimanche matin et le port d’une moustache sont aussi riches de sens que les grandes questions de la vie sociale. Il a contribué aux débats théoriques et méthodologiques en anthropologie de la France et de l’Europe. Il est aussi membre de nombreux conseils de rédaction. Ses travaux ont donné lieu à plus de 270 publications.

Mentions légales

Ce film documentaire est protégé par la législation française et les conventions internationales relatives au droit d’auteur et à la propriété intellectuelle.
Les utilisations gratuites et exclusivement destinées à des fins d’enseignement et de recherche de ces œuvres sont les seules autorisées par les auteurs et Bérose, nonobstant les dispositions du code français de la propriété intellectuelle.
Toute autre utilisation (reproduction, représentation, traduction,…), et notamment à des fins commerciales, est interdite sans l’obtention de l’accord préalable des auteurs ou des titulaires de droits concernés. L’utilisation non autorisée (par la loi ou par l’auteur) d’une œuvre est une contrefaçon, et toute contrefaçon est un délit (article L.335-2 du Code de la propriété intellectuelle).