> Ethnographes et anthropologues 

Encyclopédie

Damas, Léon-Gontran (1912-1978)

Écrivain et homme politique né en Guyane, Léon-Gontran Damas (1912-1978) est l’un des fondateurs du courant littéraire de la négritude, aux côtés d’Aimé Césaire et de Léopold Sédar Senghor. Auteur de plusieurs recueils de poèmes à partir des années 1930, il évolue au sein d’un réseau d’intellectuels noirs d’origine africaine, antillaise et américaine qui se rencontrent à Paris. Ayant suivi les cours de l’Institut d’ethnologie de Paris, grand admirateur du philosophe, écrivain et ethnographe haïtien Jean Price-Mars, il se rend en Guyane en 1934 pour une mission ethnographique. Engagé en politique, c’est surtout sur le plan culturel qu’il mènera le combat par la suite, refusant l’assimilation et cherchant à valoriser les cultures des Africains et des Afro-descendants de part et d’autre de l’Atlantique. Installé à partir de 1970 à Washington D.C., il enseigne la littérature à l’Université Howard.

Mots-clés : Littérature | Colonialisme français | Négritude | Colonisation | XXe siècle | Guyane | Caraïbes | Etudes afro-américaines | Littérature orale | Anthropologie et littérature