> Ethnographes et anthropologues 

Encyclopédie

Nina Rodrigues, Raimundo (1862-1906)

Raimundo Nina Rodrigues (1862-1906) est une figure incontournable - bien que controversée - de l’histoire de la pensée anthropologique brésilienne au tournant du XXe siècle. Médecin légiste, introducteur de l’anthropologie criminelle au Brésil, il fut un membre important de l’École médicale de Bahia et un représentant de la pensée racialiste qui prévalait au Brésil à cette époque. Il est également considéré comme le pionnier de l’étude des religions afro-brésiliennes auxquelles il a consacré son ouvrage le plus connu, O animismo fetichista dos negros baianos (publié à l’origine dans une revue brésilienne en quatre parties entre 1896 et 1897, puis en tant que livre, en français, en 1900, et en portugais, après sa mort, en 1935). Ce travail est marqué, entre autres aspects, par une approche ethnographique qui caractérisera l’« École Nina Rodrigues » ou « École bahianaise » des années 1930 et 1940, lorsqu’Arthur Ramos revitalisera les études afro-brésiliennes.

Mots-clés : Anthropologie criminelle | Évolutionnisme | Seconde moitié du XIXe | Brésil | Religions afro-américaines | Etudes afro-américaines | Religions afro-brésiliennes | Race | Syncrétisme religieux | Candomblé