> Ethnographes et anthropologues 

Encyclopédie

Ingold, Tim (1948- )

Britannique, docteur de l’université de Cambridge (1976), Tim Ingold a enseigné l’anthropologie aux universités de Manchester et Aberdeen. Il a initialement conduit des recherches de terrain en Finlande, chez les Skolt Saami d’abord (1971-1972), parmi des Finlandais ensuite. À partir de ces expériences, il a développé une réflexion large et comparative sur les relations homme-animal, ainsi que sur l’étude des sociétés de chasseurs-cueilleurs et les sociétés pastorales. Ses intérêts se sont élargis par la suite, allant de l’évolution humaine à la pratique de l’écriture en passant par l’architecture. Son approche des problèmes anthropologiques a contribué à renouveler la discipline au tournant du XXe siècle. Parmi ses ouvrages, on compte The Skolt Lapps Today (1976), Hunters, Pastoralists and Ranchers : Reindeer Economies and Their Transformations (1980), The Perception of Environment : Essays on Livelhood, Dwelling and Skill (2000), Lines : a brief History (2007, trad.fr. Une brève histoire des lignes, 2011), Being Alive : Essays on Movement, Knowledge and Description (2011), Making : Anthropology, Archaeology, Art and Architecture (2013, trad.fr. Faire. Anthropologie, Archéologie, Art et Architecture, 2017), Marcher avec les dragons (2013).

Mots-clés : Tournant ontologique | Seconde moitié du XXe | Finlande | Saami | Notion de culture | Écriture | Relations Humain-animal | Chasseurs-Cueilleurs | Pastoralisme | Habiter