> Ethnographes et anthropologues 

Encyclopédie

Geertz, Clifford (1926-2006)

L’anthropologue étatsunien Clifford Geertz (1926-2006) compte parmi les figures les plus marquantes de l’histoire de la discipline. Docteur de l’Université de Harvard (1956), il mène ses recherches en Indonésie, d’abord dans l’île musulmane de Java (1952-1953), puis dans celle hindouiste et bouddhiste de Bali (1957-1958), avant de se rendre, dans les années 1960, au Maroc, où il enquête notamment sur le souk de Séfrou, une petite ville de l’Atlas. Sa réflexion, transversale à son œuvre, sur la manière dont l’anthropologie doit aborder, décrire et conceptualiser les cultures qu’elle étudie, a exercé une influence considérable dans la deuxième moitié du XXe siècle. Parmi ses nombreux ouvrages : The Religion of Java (1960), Islam Observed. Religious Development in Morocco and Indonesia (Observer l’islam. Changements religieux au Maroc et en Indonésie, 1968 / 1992), The Interpretation of Cultures (1973), Works and Lives. The Anthropologist as Author (Ici et là-bas. L’anthropologue comme auteur, 1988 / 1992), ainsi que son autobiographie, After the Fact : Two Countries, Four Decades, One Anthropologist (1996).

Mots-clés : Anthropologie culturelle | Post-modernisme | Ethnographie | XXe siècle | Maroc | Indonésie | Bali | Anthropologie symbolique | Anthropologie interprétative/herméneutique | Islam | Notion de culture | Religion | Systèmes politiques | Anthropologie et littérature