> Ethnographes et anthropologues 

Encyclopédie

Mooney James (1861 ‒ 1921)

Fils d’immigrants irlandais catholiques, James Mooney (1861-1921) est l’un des ethnologues les plus doués du Bureau of American Ethnology, qu’il intègre à partir de 1885. Son premier terrain (1886-1887), dans une communauté de Cherokee réfugiés en Caroline du Nord, obéit à l’esprit de l’ethnographie de sauvetage et donne lieu à des ouvrages importants, dont Sacred Formulas of the Cherokees (1891) et Myths of the Cherokee (1900). C’est néanmoins The Ghost Dance Religion and the Sioux Oubreak of 1890 (1896) qui le transforme en pionnier des études coloniales, de l’observation participante et de la mise en valeur des archives dans l’enquête ethnographique. Spécialiste des Kiowa (missions sur le terrain entre 1893 et 1903), il se consacre par la suite au culte du Peyote. La postérité de ses travaux souffrira de l’essor de l’anthropologie américaniste boasienne.

Mots-clés : Tradition américaniste | Ethnographie | Colonialisme | Seconde moitié du XIXe | Premier quart du XXe | Irlande | Etats-Unis d’Amérique | Etudes amérindiennes | Lakota | Kiowa | Arapaho | Cheyenne | Cherokee | Prophétismes et messianismes | Revivalisme culturel | Christianisme | Danse des esprits | Bureau of American Ethnology