Pétition pour les langues provinciales

Henri Gaidoz

1903

Référence complète

Henri Gaidoz, 1903. Pétition pour les langues provinciales au corps législatif de 1870, par le comte de Charencey, H. Gaidoz & Ch. de Gaulle, Paris, A. Picard et fils.

Suite au courant favorable à la décentralisation, le gouvernement impérial crée en 1870 une commission chargée d’étudier la réorganisation de l’administration territoriale en France. Henri Gaidoz, Hyacinthe de Charencey et Charles de Gaulle décident de sortir le débat du cadre purement administratif pour l’élargir à la question linguistique. Ils élaborent une « Pétition pour les langues provinciales » destinée à être remise au Corps législatif mais la guerre de 1870 vient contredire le projet. La pétition reste au stade d’épreuve et ne sera publiée en l’état par H. Gaidoz qu’en 1903 chez A. Picard et fils. Le texte de la pétition est précédé d’une préface d’Henri Gaidoz et suivi des lettres de réaction qu’elle a suscitées.

Accéder à la ressource

Retranscription de l’ouvrage - Pdf

Origine/Localisation de la ressource

Bérose