« Adieu culture : un nouveau devoir émerge »

Michel‑Rolph Trouillot

2020

Référence complète

Trouillot, Michel-Rolph, 2020. « Adieu culture : un nouveau devoir émerge », in Guillaume Rozenberg (textes réunis et présentés par), La culture en débat, l’anthropologie en question, Les Carnets de Bérose n° 13, Paris, Bérose - Encyclopédie internationale des histoires de l’anthropologie, pp. 186-215.

Le noyau conceptuel derrière le mot « culture », tel qu’il est utilisé dans l’anthropologie nord-américaine, donne une leçon utile et fondamentale sur l’humanité. Néanmoins, le mot de culture est aujourd’hui irrémédiablement entaché à la fois par la politique de l’identité et par la politique du blâme – y compris par la racialisation du comportement qu’il était censé éviter. Contrairement à nombre des auteurs passés en revue par Robert Brightman (1995), je ne pense pas que le concept soit intrinsèquement vicié d’un point de vue théorique. Je suis d’accord avec Richard Shweder (2015) pour dire que quelque chose qui ressemble au concept de culture reste nécessaire à l’anthropologie en tant que discipline et aux sciences sociales en général. La distinction entre le concept et le mot est, cependant, essentielle à mon propos, tout comme l’accent mis corrélativement sur les contextes et les processus dans lesquels le mot et le concept sont déployés, ainsi que sur les modes d’engagement à l’interface entre les concepts et les mots. Car si les concepts ne sont pas simplement des mots, alors la vitalité d’un programme conceptuel ne saurait dépendre du seul usage d’un nom.
Le succès populaire de la culture sonne son glas théorique (...)

Origine/Localisation de la ressource

Découvrir le Carnet : La culture en débat, l’anthropologie en question - Url