« Sourds à la révolte : les anthropologues et la guerre au Pérou »

Orin Starn

2020

Référence complète

Starn, Orin, 2020. « Sourds à la révolte : les anthropologues et la guerre au Pérou », in Guillaume Rozenberg (textes réunis et présentés par), La culture en débat, l’anthropologie en question, Les Carnets de Bérose n° 13, Paris, Bérose - Encyclopédie internationale des histoires de l’anthropologie, pp. 112-150.

Le 17 mai 1980, les guérilleros du Sentier lumineux brûlèrent des urnes électorales dans le village andin de Chuschi et proclamèrent leur intention de renverser l’État péruvien. Des observateurs se demandèrent si les révolutionnaires n’avaient pas programmé l’attaque de façon qu’elle coïncidât avec le 199e anniversaire de l’exécution par les colonisateurs espagnols du rebelle néo-inca Tupac Amaru. Cependant, les évènements de Chuschi ne préfigurèrent pas une quelconque renaissance mais ouvrirent une décennie de massacres. Une guerre sauvage éclata entre les guérilleros et le gouvernement, qui entraîna la mort de plus de 15 000 personnes au cours de la décennie 1980 .
Pour des centaines d’anthropologues spécialisés dans le domaine florissant des études andines, la montée du Sentier lumineux fut une surprise totale (...)

Accéder à la ressource

Découvrir le Carnet : La culture en débat, l’anthropologie en question - Url