Sociologie et linguistique. Penser la relation entre langue et société

Jean‑François Bert

Université de Lausanne

2015

Référence complète

Bert, Jean-François, 2015. « Sociologie et linguistique. Penser la relation entre langue et société », in Christine Laurière (dir.), 1913. La recomposition de la science de l’Homme, Les Carnets de Bérose n°7, Paris, Bérose - Encyclopédie internationale des histoires de l’anthropologie, pp. 167-176.

C’est au début des années 1920 que les relations entre les linguistes – en particulier ceux qui ont suivi les hypothèses du comparatiste et indo-européaniste Antoine Meillet (1866-1936) – et les sociologues durkheimiens ayant survécu à la Première Guerre mondiale – et je pense à Marcel Mauss (1872-1950) – ont été les plus prometteuses. Dès 1900, dans L’Année sociologique, et surtout après la publication de son mémoire intitulé « Comment les mots changent de sens » en 1906, Meillet démontra comment la langue répond parfaitement à la définition du fait social tel que le conçoit Durkheim (...)

Accéder à la ressource

Découvrir le Carnet : 1913, la recomposition de la science de l’Homme - Url