Henri Hubert et les perspectives sociologiques mises en œuvre au Musée des antiquités nationales

Christine Lorre

Musée d’archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye

2015

Référence complète

Lorre, Christine, 2015. « Henri Hubert et les perspectives sociologiques mises en œuvre au Musée des antiquités nationales », in Christine Laurière (dir.), 1913. La recomposition de la science de l’Homme, Les Carnets de Bérose n°7, Paris, Bérose - Encyclopédie internationale des histoires de l’anthropologie, pp. 144-155.

Nous avons récemment eu l’occasion de revenir sur certains jugements, parfois sévères, portés sur l’activité scientifique d’Henri Hubert. Tributaire des contextes historique et administratif relativement difficiles propres à l’époque où il a exercé, il apparaît aussi que son œuvre s’est trouvée dans l’ombre portée des deux fortes personnalités qui l’ont entouré de près et qui ont contribué non seulement à façonner sa personnalité de scientifique, mais sans doute aussi à développer ses qualités individuelles : Marcel Mauss et Salomon Reinach. Le caractère réservé d’Hubert, sa nomination à un poste sans réelle visibilité administrative, ni académique ont sans doute contribué à occulter une part de sa contribution scientifique (...)

Accéder à la ressource

Découvrir le Carnet : 1913, la recomposition de la science de l’Homme - Url