Une science coloniale inutile ? Pratiques anthropométriques et colonisation au début du XXe siècle

Emmanuelle Sibeud

Paris 8, IDHES

2015

Référence complète

Sibeud, Emmanuelle, 2015. « Une science coloniale inutile ? Pratiques anthropométriques et colonisation au début du XXe siècle », in Christine Laurière (dir.), 1913. La recomposition de la science de l’Homme, Les Carnets de Bérose n°7, Paris, Bérose - Encyclopédie internationale des histoires de l’anthropologie, pp. 112-131.

Les mésaventures africaines de l’anthropologiste Désiré Papin forment la trame d’un des chapitres les plus drôles des Demi-Savants, la galerie de portraits satiriques publiée en 1911 par Arnold Van Gennep. Après avoir consacré des années et une partie de sa fortune à étudier et à classer les collections ostéologiques du Muséum, Papin décide de partir en Afrique pour faire valoir ses compétences sur un terrain propice et obtenir ainsi la renommée qui lui est refusée en métropole. Mais les instruments anthropométriques qu’il a apportés terrifient ses objets d’étude et il doit se résoudre à improviser une enquête ethnographique à partir d’un questionnaire emporté à tout hasard (...)

Accéder à la ressource

Découvrir le Carnet : 1913, la recomposition de la science de l’Homme - Url