1913, La recomposition de la science de l’Homme. Introduction

Christine Laurière

IIAC-LAHIC, CNRS, Paris

2015

Référence complète

Laurière, Christine, 2015. « 1913. La recomposition de la science de l’Homme. Introduction », in Christine Laurière (dir.), 1913. La recomposition de la science de l’Homme, Les Carnets de Bérose n°7, Paris, Bérose - Encyclopédie internationale des histoires de l’anthropologie, pp. 13-38.

Est-ce avant ou au retour de son enquête pendant l’été 1912 dans « la petite tribu de Saint-Besse » dans les Alpes grées, « terre bénie » de l’ethnographie, que Robert Hertz écrit pour la Revue de l’histoire des religions sa recension de l’ouvrage de l’égyptologue Georges Foucart paru la même année, Histoire des religions et méthode comparative ? On ne sait. Le volume suivant de la revue accueillera « son charmant Saint Besse » en 1913, date à laquelle, présenté par Henri Hubert et Salomon Reinach, il est coopté comme membre de l’Institut français d’anthropologie et devient secrétaire de ses séances, relevant ainsi de sa peine Marcel Cohen qui vient tout juste de publier sa thèse sur Le Parler arabe des juifs d’Alger, issue de quatre mois d’enquête en 1908 et 1909, et son Rapport sur une mission linguistique en Abyssinie, effectuée entre la mi-février 1910 et fin avril 1911. Les résipiscences de Georges Foucart tout comme ses répugnances ont inspiré à Robert Hertz un compte rendu à l’ironie mordante (...)

Accéder à la ressource

Découvrir le Carnet : 1913, la recomposition de la science de l’Homme - Url