Efraim Andersson, un missionnaire ethnologue suédois en terrain prophétique kongo (1929-1954)

Bernard Coyault

IMAf (Paris), Institut Al Mowafaqa (Rabat)

2019

Référence complète

Coyault, Bernard, 2019. « Efraim Andersson, un missionnaire ethnologue suédois en terrain prophétique kongo (1929-1954) », in Gaetano Ciarcia & André Mary (dir.), Ethnologie en situation missionnaire, Les Carnets de Bérose n° 12, Paris, Bérose - Encyclopédie internationale des histoires de l’anthropologie, pp. 136-177.

En 1958, paraît l’ouvrage du missionnaire ethnologue suédois Efraim Andersson (1896- 1989), Messianic Popular Movements in the Lower Congo. Il s’agit de l’étude la mieux documentée, abondant en témoignages de première main, des prophétismes kongo de la première moitié du XXe siècle. L’auteur, que cette contribution s’attache à faire sortir de l’anonymat, fut de 1929 à 1954, missionnaire de la Mission évangélique suédoise – Svenska Missionsförbundet (SMF) ‒ au Moyen- Congo ou Congo français. À partir de 1935, Andersson occupe la fonction de directeur de l’Institut de formation de Ngouedi, au sud du pays, qui forme les maîtres d’écoles et évangélistes congolais auxiliaires de la mission. Dans cette période des années 1930, cette zone située à la frontière avec la colonie belge voisine, est le théâtre de l’activité de nombreux prophètes locaux. Ces mouvements prophétiques autochtones issus par vagues successives du mouvement ngunza lancé par Simon Kimbangu en 1921, sont réprimés par les autorités des deux bords (...)

Accéder à la ressource

Découvrir le Carnet : Ethnologie en situation missionnaire - Url