De la sociologie objective à l’action. Charles Le Cœur et l’utopisme colonial

Alice Conklin

Ohio State University

2019

Référence complète

Conklin, Alice, 2019. « De la sociologie objective à l’action. Charles Le Cœur et l’utopisme colonial », in Christine Laurière & André Mary (dir.), Ethnologues en situations coloniales, Les Carnets de Bérose n° 11, Paris, Bérose - Encyclopédie internationale des histoires de l’anthropologie, pp. 45-79.

Charles Le Cœur est un brillant ethnologue et sociologue français qui travailla pendant seize ans (1928-1944) à Rabat, au Maroc, au temps du Protectorat. Il y est à la fois professeur de lettres auprès des élèves musulmans du collège Moulay Youssef et professeur d’ethnographie marocaine à la section normale de l’Institut des hautes études marocaines qui forme les futurs instituteurs et institutrices, pour la plupart français. Dans les années 1930, il mène également des enquêtes de terrain dans la ville d’Azemmour et parmi les Téda, dans une région reculée du nord du Tchad. Il soutient sa thèse de doctorat juste avant l’invasion de la France en mai 1940. Sous le régime de Vichy, Le Cœur reprend son travail de terrain parmi de proches voisins des Téda, les Daza, puis rejoint les forces françaises libres fin 1943 (...)


Télécharger en pdf
PDF - 5.8 Mo


Conklin, 2019. « De la sociologie objective à l’action. Charles Le Cœur et l’utopisme colonial »

Accéder à la ressource

Découvrir le Carnet : Ethnologues en situations coloniales - Url