Vinson, Julien (1843-1926)

  • Autres formes du nom :
    — Vinson, Élie Honoré Julien
  • Autres formes du nom :
    — Vinson, Élie Honoré Julien

Né le 21 janvier 1843 à Bagnères-de-Luchon en Haute-Garonne, Julien Vinson passe son enfance à Pondichéry, puis s’établit à Paris comme linguiste, spécialiste des langues de l’Inde, principalement du tamoul, mais aussi de la langue basque. De 1886 à 1921, il est titulaire de la chaire "’hindoustani et langue tamoule" à l’École nationale des langues orientales vivantes. Il est le premier à rédiger une grammaire de la langue tamoul en français en 1903. Il collabore à diverses revues de linguistique. Il est co-éditeur de la Revue de linguistique et de philologie comparée dès 1873, puis en devient le directeur à partir de 1892. Son intérêt pour la langue basque le rapproche de Wentworth Webster qu’il assiste dans ses recherches sur les légendes basques. Membre de la Société d’anthropologie de Paris, il participe à la campagne menée au début des années 1880 par le ministère de l’Intérieur, chargé du recensement, afin de déterminer le nombre de Français parlant des langues régionales et d’établir des cartes linguistiques. Il meurt le 21 novembre 1926 à Libourne en Gironde.

Auteur : M. Allain, 2015 - Référent : C. Voisenat.


Sources


— Piet Desmet, La linguistique naturaliste en France (1867-1922). Nature, origine et évolution du langage, Leuven-Paris, Peeters, 1996.
— David Hopkin, "Wentworth Webster and the Basque Question in Victorian Britain and Beyond", in BÉROSE, encyclopédie en ligne sur l’histoire des savoirs ethnographiques, Paris, IIAC-LAHIC, 2015.