Société française d’ethnographie

Née en 1920 de la fusion de l’Institut international d’ethnographie, présidé par Cordier, et de la Société des traditions populaires, où Godefroy-Dumonbynes avait succédé à Paul Sébillot, la Société française d’ethnographie publie la Revue d’ethnographie et des traditions populaires (1920-1929).


Sources


— Arnold Van Gennep, Manuel de folklore français contemporain, tome III, Paris, Picard, 1937, p. 123-124.
— Paul Rivet, Journal de la Société des Américanistes, vol. 12, n° 12, 1920, p. 280-281.