• Autres formes du nom :
    — Ai-Long, l’ami de l’Orient (pseudonyme)
    — Albano, Leone d’ (pseudonyme)
    — Fong-’gai (pseudonyme)
    — Fong, Gai (pseudonyme)
    — Prunol, Léon (pseudonyme)
    — Rosny, L.-Léon de
    — Rosny, Léon Louis Lucien Prunoy de
    — Rosny, Louis Léon Prunol de
    — Soubhadra Bhikshou
    — Subhâdra Bhikshu
  • " xml:lang="fr" />

    Rosny, Léon de (1837-1914)

    • Autres formes du nom :
      — Ai-Long, l’ami de l’Orient (pseudonyme)
      — Albano, Leone d’ (pseudonyme)
      — Fong-’gai (pseudonyme)
      — Fong, Gai (pseudonyme)
      — Prunol, Léon (pseudonyme)
      — Rosny, L.-Léon de
      — Rosny, Léon Louis Lucien Prunoy de
      — Rosny, Louis Léon Prunol de
      — Soubhadra Bhikshou
      — Subhâdra Bhikshu
    • Autres formes du nom :
      — Ai-Long, l’ami de l’Orient (pseudonyme)
      — Albano, Leone d’ (pseudonyme)
      — Fong-’gai (pseudonyme)
      — Fong, Gai (pseudonyme)
      — Prunol, Léon (pseudonyme)
      — Rosny, L.-Léon de
      — Rosny, Léon Louis Lucien Prunoy de
      — Rosny, Louis Léon Prunol de
      — Soubhadra Bhikshou
      — Subhâdra Bhikshu

    Professeur de japonais à l’École des langues orientales, il est directeur adjoint de l’École pratique des hautes études où il professe dès 1886 des cours sur les religions de l’Extrême-Orient. Il est secrétaire général de la Société d’ethnographie, et crée en 1877 l’Institution ethnographique qui devient en 1881 l’Alliance scientifique universelle avec le dessein de fonder une association internationale d’hommes de science. Personnage controversé, il est le fondateur d’un système philosophique intitulé « Positivisme spiritualiste ». Monogéniste, il défend la religion et la morale et entame dès 1870 une véritable croisade contre le matérialisme.


    Sources


    — G. Vapereau, Dictionnaire universel des contemporains, 6e édition, 1893, p. 1367-1368.
    — Nélia Dias, Le Musée d’ethnographie du Trocadéro (1878-1908). Anthropologie et muséologie en France, Paris, CNRS, 1991, p. 52-54.