Rolland, Eugène (1846-1909)

Né à Metz (Moselle) en 1846, Eugène Rolland publie ses premiers articles sur la dialectologie romane dans Romania. Proche d’Henri Gaidoz, il fonde avec lui, en 1877, la revue Mélusine avant de se retirer de la direction en 1888 pour mieux se consacrer à la publication de ses propres travaux et des Kryptadia, revue de folklore obscène. Entre 1882 et 1884, il publie trois volumes de l’Almanach des Traditions populaires qui prennent acte de l’existence d’un réseau agissant de folkloristes français et européens et contribuent à sa structuration. Il participe également, avec Paul Sébillot et Loys Brueyre, à la création des Dîners de Ma Mère l’Oye. Son oeuvre majeure, à dominante philologique, La Faune populaire de France sort entre 1876 et 1911 et la Flore populaire ou histoire naturelle des plantes dans leurs rapports avec la linguistique et le folklore entre 1896 et 1909. Il meurt en 1909.

Référent : C. Voisenat - MAJ : avril 2016.



- Accéder au dossier BÉROSE