Proux, Prosper (1811-1873)

  • Autres formes du nom :
    — Barz Kerne (pseudonyme)
  • Autres formes du nom :
    — Barz Kerne (pseudonyme)

Prosper Proux est né à Poullaouen (Finistère) en 1811. Il entre dans l’administration et devient percepteur à Guerlesquin en 1843, puis à Saint-Renan en 1858 (un « limogeage »). Après avoir démissionné, il revient s’installer définitivement à Guerlesquin et, grâce à Jean-Pierre-Marie Le Scour, devint représentant en vins.
On lui doit des compositions poétiques en langue bretonne qu’il a réunies dans deux volumes : Canaouennougrét gant eur C’hernewod (Chansons faites par un Cornouaillais) en 1838 et Bombard Kerne, jabadao ha kaniri (La bombarde de Cornouaille, jabadao et chants) en 1866.
En 1869, il fut l’un des fondateurs de la Breuriez Breiz avec Le Scour, Milin, Luzel, de Gaulle. Il échangea une correspondance avec La Villemarqué.

Auteur : F. Postic - MAJ : janvier 2016.


Sources


— Yves Le Berre, Jean Le Dû et François Morvannou, Prosper Proux, 1811-1873, un poète et chansonnier de langue bretonne : vie, œuvres, correspondance comprenant de nombreux inédits, Brest, Centre de recherche bretonne et celtique, 1984.