• Autres formes du nom :
    — Ortoli, Frédéric
    — Ortoli, J.-B. Frédéric
  • " xml:lang="fr" />

    Ortoli, Jean-Baptiste Frédéric (1861-1900)

    • Autres formes du nom :
      — Ortoli, Frédéric
      — Ortoli, J.-B. Frédéric
    • Autres formes du nom :
      — Ortoli, Frédéric
      — Ortoli, J.-B. Frédéric

    Né le 9 décembre 1861 à Olmicciadi-Tallano (Corse), il est le fils du poète Antoine-Lucien Ortoli. Après des études sur le continent, il se tourne vers les lettres et, sous l’impulsion de Gaston Paris, il publie en 1883 Les contes populaires de l’île de Corse (tome 14 de la collection Les Littératures populaires de toutes les nations chez Maisonneuve). Premier ouvrage important sur la littérature populaire corse, Les contes populaires rencontrent un franc succès auprès des folkloristes français et incite Jean-Baptiste Ortoli à poursuivre ses études. Il publie en 1887 Les Voceri de l’ile de Corse (tome 10 de la collection Contes et chansons populaires chez Ernest Leroux) qui fera l’objet d’un suivi de publication dans Le Temps par Johannes Weber. Parallèlement à ses travaux sur le folklore de la Corse, Jean-Baptiste Ortoli est l’auteur d’ouvrages pour enfants : Les contes de la veillée ou Le Monde enchanté. Membre de la Société des traditions populaires dès 1886, il publie ses études dans La Tradition ou La revue des traditions populaires.


    Sources


    — Note biographique par Henry Carnoy, La Tradition, tome 10, 1900, p. 21-23.