Orain, Adolphe (1834-1918)

  • Autres formes du nom :
    — Orain, Adolphe-Pierre-Julien
  • Autres formes du nom :
    — Orain, Adolphe-Pierre-Julien

Né le 19 avril 1934 à Bain-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), Adolphe Orain a réalisé la plus importante collecte de littérature orale en Haute-Bretagne après celle de Paul Sébillot. Il a été, comme lui, influencé par la lecture du Foyer Breton de Souvestre. Fonctionnaire à la Préfecture de l’Ille-et-Vilaine pendant trente-quatre ans, Orain y a eu Luzel pour collègue en 1858. À partir de 1865, il entame une carrière littéraire et journalistique qui l’amène à publier dans de nombreuses revues. Il collabore à La Tradition, la Revue des traditions populaires, Mélusine, la Revue du traditionnisme français et étranger mais aussi à des journaux et revues locales, la Revue de Bretagne et de Vendée, la Revue de Bretagne et d’Anjou, l’Annuaire d’Ille-et-Vilaine. En 1888, il quitte la préfecture pour fonder la Dépêche bretonne, journal d’inspiration républicaine. Élu président du syndicat de la presse bretonne en 1890 et il devient en 1900 maire de Bain, où il meurt le 27 avril 1918.
Hormis les contes, recueillis essentiellement dans la région de Bain-de-Bretagne, Orain est également l’auteur de nombreuses études biographiques et littéraires, de récits d’excursions et de monographies historiques sur l’Ille-et-Vilaine. Parmi ses principaux ouvrages figurent La Géographie pittoresque de l’Ille-et-Vilaine, Curiosités, Croyances, superstitions, chansons et coutumes d’Ille-et-Vilaine (1884-1890), Folklore d’Ille-et-Vilaine (1897 et 1898), Contes d’Ille-et-Vilaine (1901), Chansons de la Haute-Bretagne (1902), Contes du pays gallo (1904).

Auteur : F. Postic - MAJ : janvier 2016.


Sources


— Note biographique par Henry Carnoy dans La Tradition, tome 14, 1904, p. 108-109.