Luzel, François-Marie (1821-1895)

  • Autres formes du nom :
    — An Uhel (pseudonyme)
    — An Uhel, Fañch Mari (pseudonyme)
    — Ann Huel, Francis-Mary (pseudonyme)
    — Ar Moal, Fanch (pseudonyme)
    — Barz Keramborn (pseudonyme)
    — Barz Treger (pseudonyme)
    — Bleun-Brug, Alan (pseudonyme)
    — Gabik Kergoz (pseudonyme)
    — Goulven Kerboriou (pseudonyme)
    — Guernaham, Jean de (pseudonyme)
    — Huel, Francès-Mary-Ann (pseudonyme)
    — Kerbiket, Jobic (pseudonyme)
    — Kerlavrec, Job (pseudonyme)
    — Kerlohio, Fanch (pseudonyme)
  • Autres formes du nom :
    — An Uhel (pseudonyme)
    — An Uhel, Fañch Mari (pseudonyme)
    — Ann Huel, Francis-Mary (pseudonyme)
    — Ar Moal, Fanch (pseudonyme)
    — Barz Keramborn (pseudonyme)
    — Barz Treger (pseudonyme)
    — Bleun-Brug, Alan (pseudonyme)
    — Gabik Kergoz (pseudonyme)
    — Goulven Kerboriou (pseudonyme)
    — Guernaham, Jean de (pseudonyme)
    — Huel, Francès-Mary-Ann (pseudonyme)
    — Kerbiket, Jobic (pseudonyme)
    — Kerlavrec, Job (pseudonyme)
    — Kerlohio, Fanch (pseudonyme)

Né le 6 juin 1821 à Plouaret (Côtes-d’Armor), il est archiviste à Quimper. Il est initié par son oncle, l’historien Julien-Marie Le Huërou, à la collecte de chansons et de pièces de théâtre populaire. En 1845, il obtient une mission du ministère de l’Instruction publique pour une collecte de chants et poésies populaires en breton. Il obtient une seconde mission seulement en 1863 centrée sur la collecte de manuscrits du théâtre populaire breton. Devant les difficultés à obtenir une nouvelle mission pour la collecte de chants (le Barzaz-Breiz de La Villemarqué fait alors autorité), il publie le tome 1 des Gwerziou en 1868 alors que l’authenticité des collectes de La Villemarqué est remise en cause. Le 5 juillet 1872, à l’occasion du congrès des sociétés savantes qui se tient à Saint-Brieuc, Luzel traite de « L’authenticité des chants du Barzaz-Breiz » qui le pose en principal détracteur de La Villemarqué. Il est membre non résident du Comité des travaux historiques et scientifiques (1868-1892) et décède à Quimper (Finistère) le 26 février 1895.



- Accéder au dossier BÉROSE