Loth, Joseph (1847-1934)

Né à Guéméné-sur-Scorff (Morbihan), Joseph Loth fait ses études au petit séminaire de Sainte-Anne-d’Auray, puis au grand séminaire de Vannes. Il enseigne successivement à Pontivy, Quimper, Poitiers et Saumur puis, après la guerre de 1870, à Paris. Encouragé par Henri d’Arbois de Jubainville, il se lance dans l’étude des langues celtiques. En 1883, il est nommé à la faculté des lettres de Rennes, et crée la revue des Annales de Bretagne. Professeur au Collège de France en 1910, il est élu membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres en 1919.

Auteur : F. Postic - MAJ : janvier 2016.


Sources


— Gustave Dupont-Ferrier, « Notice sur la vie et les travaux de M. Joseph Loth », Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1937, vol. 81, n° 5, p. 390-405. [En ligne]. Disponible sur Persée : http://www.persee.fr/doc/crai_0065-0536_1937_num_81_5_76945.