James George Frazer (1854-1941). Chronologie

par Robert Ackerman

Clare Hall, University of Cambridge


2015

Pour citer cet article

Ackerman Robert, 2015. James George Frazer (1854-1941). Chronologie in Bérose, Encyclopédie en ligne sur l’histoire de l’anthropologie et des savoirs ethnographiques, Paris, Lahic-iiac, UMR 8177.

Mots-clés

Seconde moitié du XIXe | Première moitié du XXe | Folklore | Pratiques magico-religieuses | Religion

- 1er Janvier 1854 : Naissance de James George Frazer à Glasgow, dans une famille de croyants fervents, membres de la Free Church of Scotland, appartenant à la classe moyenne – son père est pharmacien.

- 1859 : Charles Darwin, The Origin of Species.

- 1871 : E. B. Tylor, Primitive Culture.

- 1869-1873 : Études à l’université de Glasgow.

- 1874-1878 : Études au Trinity College (Cambridge). Il est classé deuxième à l’examen final de Classical Tripos.

- 1879 : Il obtient une bourse de six ans au Trinity College grâce à un essai sur Platon.

- 1884 : Il commence à travailler à la traduction et au commentaire de l’œuvre de Pausanias.

- 1884 : Il rencontre le spécialiste en études bibliques et théologien écossais William Robertson Smith (1846-1894).

- 1884 : William Robertson Smith, co-coéditeur de l’Encyclopaedia Britannica, confie à Frazer la rédaction des articles ‘Taboo’ et ‘Totemism’.

- 1885 : Débuts professionnels. Il remet à l’Anthropological Institute le texte intitulé "On Certain Burial Customs as Illustrative of the Primitive Theory of the Soul".

- 1889 : William Robertson Smith publie Lectures on the Religion of the Semites.

- 1890 : Publication de la première édition de The Golden Bough (Le Rameau d’Or) en 2 volumes. Il voyage en Grèce pour la première fois et fait des recherches archéologiques sur Pausanias. Son deuxième voyage a lieu en 1895.

- 1896 : Il se marie à Mrs. Elizabeth (Lilly) Grove, française, veuve ayant deux enfants.

- 1898 : Publication de Pausanias’s Description of Greece, en six volumes.

- 1900 : Deuxième édition de The Golden Bough, en trois volumes.

- 1905 : Publication de Lectures on the Early History of the Kingship.

- 1906 : Parution de Adonis Attis Osiris (premier des 12 volumes de ce qui sera la troisième édition de The Golden Bough, achevée en 1915).

- 1907 : Il est le premier professeur en Anthropologie sociale, nommé à l’université de Liverpool. Il quitte Liverpool après moins d’un an pour retourner à Cambridge.

- 1908 : Publication de The Scope of Social Anthropology (leçon inaugurale de son cours à Liverpool).

- 1910 : Totemism and Exogamy, publié en quatre volumes.

- 1914 : Il est fait chevalier et quitte Cambridge pour Londres.

- 1918 : Folk-Lore in the Old Testament, publié en trois volumes.

- 1920 : Il est introduit à la Royal Society.

- 1921 : Parution de Apollodorus : The Library, en 2 volumes.

- 1922 : Préface au livre de Bronislaw Malinowski, Argonauts of the Western Pacific.

- 1922 : Il est invité à donner un cycle de conférences portant sur l’anthropologie sociale dans quatre universités anglaises.

- 1922 : The Golden Bough, troisième édition.

- 1923 : Parution de la version abrégée, rédigée par Frazer lui-même, de Folk-Lore in the Old Testament.

- 1925 : Intronisation dans l’Ordre du Mérite, qui ne compte que vingt-quatre membres.

- 1927 : Parution de The Gorgon’s Head and Other Literary Pieces.

- 1929 : Parution de Publii Ovidii Nasonis Fastorum Libri Sex, édition des Fastes d’Ovide en 5 volumes.

- 1931 : Il publie Garnered Sheaves : Essays, Addresses, and Reviews.

- 1931 : Frazer devient aveugle.

- 8 May 1941 : Il meurt à Cambridge à l’âge de 87 ans, quelques heures avant sa femme Lilly.

Résumé :

James Frazer naît à Glasgow en 1854. Il fait ses études à l’université de Glasgow, puis au Trinity College de Cambridge, où il rencontre en 1884 William Robertson Smith, qui le charge de rédiger en 1887 les articles « Taboo » et « Totemism » de la neuvième édition de l’Encyclopaedia Britannica dont il était le co-éditeur.
Pendant quatorze ans, Frazer travaille à la traduction et au commentaire de l’œuvre de Pausanias, qu’il publie en six volumes en 1898. Pausanias a offert des descriptions de l’art et de l’architecture, mais a également été ce que l’on pourrait appeler un précurseur de l’ethnographie, décrivant les coutumes et les croyances qui perduraient à la campagne alors qu’elles avaient disparu depuis bien longtemps à Athènes. En 1890, Frazer publie la première édition en deux volumes de son œuvre la plus fameuse, The Golden Bough, qui sera rééditée en trois volumes en 1900, puis en 12 volumes entre 1911 et 1915. À partir de la seconde édition de cet ouvrage, ses propositions scientifiques sont discutées dans les milieux spécialisés, en même temps que sa popularité augmente auprès du public instruit. Atteint de cécité à partir de 1931, il meurt en 1941.