Guichot y Sierra, Alejandro (1859-1941)

Fils d’une éminente personnalité sévillane (homme de lettres et peintre), Alejandro Guichot y Sierra (Séville, 1859 – Séville, 1941) suit une formation similaire à celle de son mentor, Antonio Machado y Álvarez, avec qui il partage des affinités culturelles et politiques. Engagé dès l’origine dans le mouvement folkloriste espagnol, il est membre actif de la société régionale El Folk-Lore Andaluz et s’impose très rapidement comme le bras droit de son fondateur, en particulier en matière éditoriale. Sous le label « Biblioteca folklórica, Guichot y compañía editores », il édite et distribue les revues El Folk-Lore Andaluz et Biblioteca de las Tradiciones Populares Españolas, auxquelles il contribue également en rédigeant la section « Noticias » de la première ou par des transcriptions de collectes. Il est aussi le directeur des huit premiers et uniques numéros de la revue Boletín Folklórico (1885). Après 1887 et la désagrégation du réseau de sociétés folkloriques composant El Folk-Lore Español, il fonde la Société d’Excursionnistes de Séville, dépendant de l’Athénée culturel de la ville. Dans les années 1890, il milite au sein des cercles républicains pour l’alphabétisation et l’éducation de la classe ouvrière. Son ouvrage, publié en 1922, Noticia histórica del Folklore, est une tentative de synthétisation systématique de l’ensemble du mouvement folkloriste européen du XIXe siècle, ainsi qu’un vibrant hommage à Antonio Machado y Álvarez.

Auteur : M. Gómez-García Plata - 2015.


Sources


— Manuel Barrios, Concha Cobreros, La Sevilla de Alejandro Guichot, Sevilla, Publicaciones de la Caja Rural provincial, 1982.