Gourcuff, Olivier de (1853-1938)

  • Autres formes du nom :
    — Kerlon, Pierre de (pseudonyme)
  • Autres formes du nom :
    — Kerlon, Pierre de (pseudonyme)

Olivier de Gourcuff est né en 1853 à Paris dans une famille d’origine bretonne. Son grand-père Casimir Auguste de Gourcuff a été, en 1818, le premier directeur de la Compagnie d’assurances générales à Paris qui employa de nombreux Bretons et notamment le grammairien et lexicographe Le Gonidec, le marin et écrivain Gabriel de la Landelle, les frères de Courcy… constituant à Paris une sorte de cénacle breton auquel participa La Villemarqué. Ecrivain, journaliste, Olivier de Gourcuff collabore à de nombreuses revues et journaux tant en Bretagne qu’à Paris. Il deviendra rédacteur en chef de la Revue de Bretagne, de Vendée et d’Anjou et, à partir de 1896, celui de la Nouvelle Revue européenne. Il fréquente les cercles littéraires à la mode (La Plume…) et participe en 1898 à la création de l’Union régionaliste bretonne. Membre de la Société des Bretons de Paris, il est l’un des fondateurs, en 1898, du pardon d’Anne de Bretagne à Montfort l’Amaury. Olivier de Gourcuff laisse une œuvre littéraire, poétique et théâtrale, abondante, mais dispersée dans de nombreuses publications.

Auteur : F. Postic - MAJ : janvier 2016.