Gaudefroy-Demombynes, Maurice (1862-1957)

Maurice Gaudefroy-Demombynes est né le 15 décembre 1862 à Renancourt dans la banlieue d’Amiens (Somme). De santé fragile, il renonce à un voyage à Moscou pour Alger où il rencontre René Basset. Entre 1890 et 1895, il réside alternativement à Paris et Alger où il se forme à l’arabe et au berbère à l’École supérieure des lettres d’Alger. En 1895, il prend la direction de la médersa de Tlemcen et en 1898, il devient bibliothécaire à l’École des langues orientales. Il collabore alors avec les orientalistes de la Société asiatique et les linguistes de la Société de linguistique. En 1905, il enseigne l’arabe à l’Ecole coloniale puis l’arabe littéraire à l’Ecole des langues orientales en 1911. En 1927, il est nommé directeur d’étude pour l’Islam à la 5e section de l’École pratique des hautes études et collabore avec William Marçais et Louis Massignon à la création de l’Institut d’étude islamique de l’université de Paris qu’il dirigera jusqu’en 1937. En 1935, il devient membre libre résident de l’Académie des inscriptions et belles-lettres.
Il décède le 12 août 1957.


Sources


— Éloge funèbre par Charles-Edmond Perrin dans Comptes rendus des séances de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, année 1957, volume 101, numéro 3, p. 275-280. [En ligne]. Disponible sur Persée.