Courson, Aurélien de (1808-1889)

  • Autres formes du nom :
    — A. C. et de V., MM. (pseudonyme)
    — Courson de la Villeneuve, Aurélien-Marie de
  • Autres formes du nom :
    — A. C. et de V., MM. (pseudonyme)
    — Courson de la Villeneuve, Aurélien-Marie de

Né en 1808 à Port-Louis (Maurice), Aurélien de Courson doit abandonner sa carrière militaire à la suite d’une chute de cheval et se tourne vers l’histoire. Sous la responsabilité de François Guizot et d’Augustin Thierry, il vient en 1835 à Rennes, puis à Nantes pour étudier les chartes des communes et autres sources d’archives. Il s’installe ensuite à Quimper. En 1842 il fonde la Revue de l’Armorique avec Le Jumeau de Kergardec dont il a épousé la fille, Pauline-Marie, en 1840. Conservateur de la bibliothèque du Louvre, puis de la Bibliothèque nationale dont il sera le sous-directeur adjoint. Il est mort à Bayonne en 1889.

Auteur : F. Postic - MAJ : janvier 2016.