Buléon, Jérôme (1854-1934)

  • Autres formes du nom :
    — Térilis, J. (pseudonyme)
  • Autres formes du nom :
    — Térilis, J. (pseudonyme)

Né à Plumergat (Morbihan), Jérôme Buléon a suivi l’enseignement du celtisant Joseph Loth à l’Université de Rennes. Il joue un grand rôle dans l’organisation du mouvement régionaliste en Morbihan et dans la promotion de la langue et de la culture vannetaises. Il enseigne au petit séminaire de Sainte-Anne d’Auray à partir de 1877 où il sera le professeur de François Cadic. Il sera par la suite curé à Bignan en 1899, puis curé archiprêtre de la cathédrale de Vannes en 1906. Il effectue également d’importantes collectes de contes et de chansons qu’il publie dans la Revue Morbihannaise qu’il dirigera à partir de 1905, et dans les Annales de Bretagne, la Revue des traditions populaires où il fait aussi paraître les contes de l’abbé Pierre-Marie Lavenot (1838-1895). Il meurt à Vannes en 1934. Son frère Mathurin Buléon (1868-1948) se spécialise dans la collecte de chants et d’airs, plus de 600 pièces publiées en 2012 par les Archives départementales du Morbihan, avec le concours de Dastum Bro-Ereg.

Auteur : F. Postic - MAJ : janvier 2016.