Bruzzano, Luigi (1838-1902)

Né le 1er mars 1838 à Monteleone en Calabre (Italie), son origine l’empêche d’accéder à l’université de Naples, interdite aux étudiants calabrais depuis la révolution de 1848. Il fait donc ses études de droit à Catanzaro et suit en parallèle les cours de littérature. En 1860, il rejoint les insurgés commandés par le général Stocco qui repoussent les milices de François II. En 1861, il s’installe à Naples où il publie des poésies patriotiques. Il abandonne le droit pour la littérature et publie ses études littéraires dans Le Journal du Dimanche ou les Archivio de Giuseppe Pitré.


Sources


— Note biographique par Henry Carnoy dans La Tradition, tome 10, 1900, pp. 282-283.