Bouche, Pierre (1835-1903)

L’abbé Pierre Bouche, prêtre français et membre de la Société des missions africaines de Lyon, a exercé son apostolat au Dahomey. Il arrive en janvier 1866 sur la Côte des Esclaves et séjourne à Porto-Novo de janvier 1866 à avril 1868. Il reviendra à Porto-Novo puis à Agoué du 21 mai 1874 au mois de juillet 1875. Il publie en 1885 Sept ans en Afrique Occidentale. La Côte des Esclaves et le Dahomey (Paris, Plon-Nourrit). Il donne cinq articles sur les contes Nagos à la revue Mélusine dans son tome 2, 1884-1885. Il dénonce la posture raciste des partisans de l’esclavagisme et leur interprétation fallacieuse de la parabole de Noé. Mais il n’échappe pas totalement lui-même à la vision discriminante qu’il dénonce. Prisonnier de son interprétation religieuse du monde, il considère le Noir comme un "frère déchu, dégradé par l’ignorance et la corruption du paganisme" (1885, VIII) que son indolence native soumet à l’autorité des féticheurs et aux exactions des rois. Sensible à la beauté de la littérature traditionnelle, il considère contes et proverbes comme des monuments dont il souligne la finesse d’esprit et la rectitude du jugement.

Auteur : M. Allain, 2015 - Référent : C. Voisenat.


Sources


— Adrien Huannou, 1984. La littérature béninoise de langue française, Editions Karthala et ACCT, pp. 63-65.