Bonaparte, Roland (1858-1924)

  • Autres formes du nom :
    — Bonaparte, Roland Napoléon
  • Autres formes du nom :
    — Bonaparte, Roland Napoléon

Le prince Roland Bonaparte est le petit fils de Lucien Bonaparte. En 1879, il sort sous-lieutenant de l’École militaire de Saint-Cyr. La loi du 22 juin 1886 le contraint à quitter l’armée. Il se consacre alors à l’anthropologie et à la géographie. Son premier ouvrage, paru en 1884, est intitulé Les habitants de Suriname. Il s’intéresse particulièrement au domaine colonial des Pays-Bas, notamment à la Nouvelle-Guinée, et fait une expédition scientifique, en 1886, dans le Nord de la Norvège pour photographier et étudier les Samis. Membre de la Société des traditions populaires dès sa fondation en 1886, il participe activement à l’organisation du premier Congrès international des traditions populaires en 1889. À la fin de sa vie, il se passionne pour la botanique, rassemblant plus de 300 000 spécimens de fougères provenant de toutes les parties du globe. Il est élu à l’Académie des Sciences en 1907. Mécène et collectionneur, il dote largement l’Académie des Sciences, la Société des Gens de Lettres et la Société de Géographie. Admis en 1884 à la Société de Géographie, il la préside à partir de 1909, jusqu’à sa mort en 1924.

Auteur : M. Allain, 2015 - Référent : C. Voisenat.


Sources


— Carnoy Henry, « Galerie traditionniste », La Tradition, t. 10, 1900, p. 217-219. [En ligne]. Disponible sur Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark :/12148/bpt6k124572g/f225.item.

— Fierro Alfred, La Société de géographie, 1821-1946, Droz (Genève), H. Champion (Paris), 1983, p. 91-92.