> Institutions et revues anthropologiques 

Dossiers documentaires

Présence africaine (1947- )

La revue Présence africaine est créée en 1947 par le littéraire sénégalais Alioune Diop (1910-1980), figure de proue de la Négritude. L’article inaugural, dont le titre cite un proverbe toucouleur (« Niam N’goura... », mange pour que tu vives), laisse comprendre que l’objectif principal de la revue, c’est-à-dire la définition de « l’originalité africaine », n’est guère passéiste. Il s’agit d’insérer une telle originalité dans le monde moderne. Si « tous les hommes de bonne volonté » peuvent y contribuer indépendamment de la race, la revue ne manque pas de mettre en premier plan les « textes d’Africains », la fiction, la poésie et le théâtre, quoique les recueils orientés vers le passé traditionnel de « la culture et la civilisation africaines » y trouvent leur place également. À côté des intellectuels africains, tels que Cheikh Anta Diop ou Amadou Hampâté Ba, Présence africaine compte parmi ses contributeurs des ethnologues français de renom (et aux sensibilités intellectuelles diverses), tels que Marcel Griaule, Michel Leiris ou Georges Balandier.

Mots-clés : Négritude | Panafricanisme | Seconde moitié du XXe | Sénégal | Etudes africaines | Alioune Diop