> Ethnographes et anthropologues 

Dossiers documentaires

De Martino, Ernesto (1908-1965)

Formé à l’histoire des religions, Ernesto De Martino (Naples 1908 – Rome 1965) est le fondateur d’une tradition nationale d’anthropologie de l’Europe. Il occupe de 1959 à 1965 la chaire d’histoire des religions à l’université de Cagliari (Sardaigne). Introduite en France au milieu des années 1960 par Michel Leiris, Alfred Métraux et Georges Balandier, son œuvre poursuit le projet d’une ethnologie chez soi, fondée sur la « rencontre ethnographique » en situation d’inégalité, de violence, de domination symbolique. Elle a constitué une référence majeure, au milieu des années 1980, pour la refondation d’un domaine régional, au Centre d’anthropologie des sociétés rurales de Toulouse.

Mots-clés : Histoire | Anthropologie sociale et culturelle | XXe siècle | Italie | Mythologie populaire | Folklore progressif | Christianisme | Rites | Pratiques magico-religieuses | Psychopathologie | Benedetto Croce | Raffaele Pettazzoni | Antonio Gramsci | Vittorio Lanternari